Browsing Tag

Minimalisme

Voyage

Voyager léger pour 3 semaines

Malgré ce que mon status d’expatriée pourrait faire croire, je n’ai pas beaucoup voyagé jusqu’à présent. J’ai pris l’avion (ainsi que le train) pour la première fois à 21 ans, et je n’aurais pas fait ce premier voyage au Canada si ce n’avait été pour des raisons professionnelles. J’ai vu l’Allemagne pour la première fois à 23 ans (raison professionnelle également), y ait déménagé à 24 ans, et mon premier vrai voyage était finalement l’année dernière, quand j’ai visité l’Afrique du Sud. Mais si maigre soit mon expérience des voyages, j’ai toujours voulu en voir plus, visiter, découvrir de nouvelles cultures, …

Ce nouveau voyage qui arrive bientôt me fait réaliser deux rêves de longues dates : voir l’Irlande et faire un road trip. J’ai toujours été attirée par la culture celte, leurs légendes, leurs paysages où la lande semble s’étendre à perte de vue. Et petite anecdote mignonne : quand nous nous sommes connus avec l’amoureux, une des premières choses que nous avons fait a été de faire une bucket list, c’est à dire une liste de toutes les lieux que nous voulons voir ou choses que nous voulons faire dans notre vie, faire un road trip en Irlande était une chose que nous avions en commun.

Alors après notre mariage, on l’a finalement mis à exécution, ce projet de road trip. Mais entre temps, une autre destination dans les environs avait commencé à faire du chemin dans mon esprit, celle de l’Écosse, avec ses lacs, ses Highlands, … quand j’en parlais à l’amoureux, il me répondit : « Mais pourquoi choisir ? Pourquoi ne pas faire les deux tant qu’à traverser la manche ? ». C’est de cette façon que nous nous sommes retrouvés avec un projet de voyages de trois semaines, avec cinq étapes en Irlande, trois étapes en Écosse et une petite dernière en Angleterre, et un départ le 21 Avril prochain.

Si il y a une chose que mes voyages m’ont appris sur moi même, c’est qu’à la maison comme en voyage, j’aime ne m’entourer uniquement de ce qui m’est nécessaire. Aussi, même si j’aurais pu prendre plusieurs valises car nous voyageons tout du long avec notre voiture (nous prendrons le ferry en France), j’ai décidé de me donner comme challenge de faire tenir toutes mes affaires dans un sac de randonnée (appareil photo reflex à part dans son sac de transport). Nous ne partons pas si loin, et cela reste l’Europe, aussi je me dis que si quelques trucs me manquent, ce n’est pas un drame. Voici donc ma liste pour ma valise de 3 semaines :

Vêtements :

  • deux jeans (+1 sur moi au départ)
  • une dizaine de débardeurs
  • 4 gilets ou pulls
  • 4 t-shirts manches longues
  • des chaussettes et sous vêtements
  • deux pyjamas
  • une veste imperméable à capuche
  • une grosse écharpe
  • une paire de converse
  • une paire de chaussures de randonnées
  • une paire de sandales

Cosmétiques :

  • un savon de Marseille et un shampoing solide
  • un peigne en bois et quelques élastiques
  • un hydrolat + cotons lavables
  • une éponge konjac
  • une huile de jojoba + huile de coco
  • un pot d’aloes vera
  • un déodorant
  • une brosse à dent + dentifrice
  • un oriculi
  • un petit nécessaire à lentilles de contact
  • une mini trousse de premiers soins
  • une protection solaire

Accessoires :

  • mon iPhone 6 + son chargeur
  • des écouteurs
  • mon Canon EOS 750D + 2 cartes SD
  • un adaptateur secteur universel
  • deux guides de voyage (Irlande et Écosse)
  • un roman
  • un tote-bag
  • un sac à dos de randonnée
  • des lunettes de soleil
  • une gourde
  • des barres de céréales
  • mon bullet journal + quelques stylos

Il devrait faire entre 10 et 20 degrés tout au long de notre séjour, ce qui explique que mon sac contiendra pas mal de gros vêtements mais aucun short ou maillot de bain (mes jeans peuvent au cas où se muer en pantacourt si il fait chaud mais je n’y crois pas beaucoup). Vous remarquerez que j’ai tout de même prévu de prendre une protection solaire, mon enfance en Normandie m’a appris que même sous un ciel tout nuageux, on n’est pas à l’abris des coups de soleil !

Voici quelques astuces que j’utilise pour gagner de la place :

♡  comme vous pouvez le voir dans la liste, je prend beaucoup de produits cosmétiques solides et réutilisables. Plus petits, plus légers, ils sont aussi plus sûrs pour le transport (pas de liquides qui peuvent potentiellement se répandre sur le reste).

♡  pour les cosmétiques qui sont obligatoirement sous forme liquide (huile, aloes vera, …), je les déverse dans des bouteilles ou pots en petit formats qui me font gagné beaucoup de place.

♡  je n’emporte pas de maquillage, je l’ai fait dans mes précédents voyages mais ne m’en suis jamais servi.

♡  je plis mes vêtements selon la méthode Konmari pour ensuite les répartir dans plusieurs pochettes que l’on peut plus facilement caser dans le sac à dos.

♡  je privilégie les produits multifonctions, quelques exemples : le savon de Marseille pour laver des vêtements si petit accident, l’huile de jojoba en démaquillant et hydratant.

Merci de m’avoir lu.

Et vous, voyagez-vous léger ou tel un escargot, avec votre maison sur le dos ? ^^

Quotidien

Un air de printemps

Pour lire cet article, imaginez vous sur un balcon, les rayons du soleil qui chauffent votre peau, les oiseaux qui chantent, l’écho lointain des jeux des enfants dans le parc à quelques rues de là. Car c’est dans ces conditions que je vous écris aujourd’hui, la grisaille ayant subitement fait place à un beau soleil digne d’un mois de Juin dans le sud de l’Allemagne. J’en ai profité pour m’installer avec mon ordinateur à l’extérieur, car cette atmosphère me fait beaucoup de bien, et aussi pour y chercher l’imspiration.

Car malgré que je sois plutôt une fille d’automne et d’hiver (je ne supporte pas les températures trop hautes), au bout de plusieurs mois sombres et froids, j’accueille le printemps avec beaucoup d’enthousiasme. Si enthousiaste que j’ai ressorti les pantacourts et les sandales un petit peu trop tôt, et j’ai du faire demi tour quelques fois cette semaine avant d’aller au travail pour m’habiller plus chaudement. Mais cela ne m’a pas empêché, avec quelques précautions, de recommencer certaines activités typiques de cette saison.

Il y a deux semaines, je commençais déjà les premiers semis pour notre « jardin ». Je met ce mot entre guillemets car nous vivons avec l’amoureux dans un appartement, et je n’ai guère qu’un mètre carré ou deux réservés sur notre balcon pour m’adonner à ma passion pour le jardinage. Des tomates, des tournesols comme les années précédentes mais aussi des petites nouveautés cette années comme des pois de senteurs et des radis sont venus garnir nos appuis de fenêtre, dans des petits pots, pour l’instant. J’aime cultiver des plantes assez grandes car, outres leurs jolies fleurs et fruits, elles nous protègent un peu des regards du voisinage. J’ai cette année aussi planté un pied de sauge et de thym, car j’utilise de plus en plus ces deux plantes pour soigner les petits maux du quotidien.

Avec l’amoureux, nous avons aussi entamé un grand tri de l’appartement, après une trêve hivernale. Chez nous, ce qui s’accumule pas mal, c’est le matériel informatique (nous sommes tous les deux dans ce métier, ce qui n’aide pas). Motivés, nous avons tout sorti des placards pour faire le bilan. Résultat : deux sacs de câbles inconnus, casques audio cassés, batteries, … sont partis au centre de tri et nous avons mis de côté plusieurs appareils pour être vendus ou donnés. Je n’étais pas très fière de cette accumulation mais cela fait du bien de savoir tout cela parti, et cela nous a fait gagné un peu de place bien précieuse.

Petit à petit, nous progressons vers un mode de vie plus minimaliste, par goût pour les intérieurs épurés comme par nécessité : notre appartement n’est pas très grand mais les prix de l’immobilier en Allemagne Sud sont tels ces derniers temps que nous avons un peu repoussé nos souhaits de déménagement. Tout en sachant que je ne pourrais pas vivre en mini-maison, c’est un mode de vie qui m’inspire beaucoup au quotidien, et je fais des efforts pour ne m’entourer que de choses utiles que j’aime. Avec le temps, tout cela devient de plus en plus facile et c’est un vrai gain de temps et baume au moral que de n’avoir que ce dont on a besoin autour de soi.

Cette année, j’avais une autre bonne raison d’attendre Avril avec impatience, car à partir du vendredi 20 nous partirons pour 3 semaines en road trip, avec quatre étapes en Irlande, trois en Écosse et une petite dernière dans le sud de l’Angleterre. Ce voyage, nous le préparons depuis des semaines et je trépigne d’impatience d’y être. Aussi loin que je me rappelle, j’ai toujours voulu visiter ces pays, et j’espère en ramener des tas de jolis souvenirs (si tant est que je veuille bien en rentrer !).  Comme pour mon dernier séjour en Afrique du Sud, j’ai hâte de pouvoir vous montrer tout cela ici, quelques articles viendront avec moult photos et recommandations !

Merci de m’avoir lu.

Et vous, comment se passe votre début de printemps ? Avez vous déjà quelques activités de prévus ?

Quotidien

Mon armoire minimaliste

Me croiriez vous si je vous dis que la quasi totalité des habits que je possède tiennent sur 4 étagères et dans un bac à sous vêtements ? Comment je fais ? À vrai dire, le chemin a été long pour en arriver à ce résultat. Il y a quelques années, il me fallait 3 fois plus de places, alors que j’utilisais à peu près la quantité de vêtements d’aujourd’hui. Entre achats compulsifs, vêtements récupérés et ceux qui ne m’allaient plus mais que je gardais pour des raisons sentimentales, quel bazar ! Continue Reading

Quotidien

Dans ma valise pour un week-end

Cette été, nous n’avons pas prévu de partir en vacances : d’une part car nous sommes déjà partis deux semaines en Avril en Afrique du Sud, mais aussi car le mariage arrive à grand pas, moins de 3 mois avant le jour J ! Mais pour pouvoir souffler de temps en temps pendant cette période estivale, il nous arrive de nous accorder une petite pause le temps d’un week-end ici ou ailleurs. Le week-end prochain, nous rendrons visite à ma famille en Normandie, et j’en profite aujourd’hui pour vous emmener dans ma valise ! Continue Reading

Gourmandise

Du minimalisme dans l’assiette

« On est ce que l’on mange », disait Hippocrate. Mais savons-nous, nous-même, ce que nous mangeons ? Si mes allergies alimentaires ont eu un point positif, c’est bien celui de m’avoir fait me poser cette question. À partir de là, tout s’est enchaîné très vite pour moi : j’ai commencé par lire plus attentivement les étiquettes, puis fatiguée de trouver toujours des composés chimiques ou allergènes dans quasiment tout, j’en ai eu assez. Continue Reading