Voyage

Sur les routes d’Écosse

11 juin 2018
Vallée d'Écosse

Il y a un mois déjà, nous passions une semaine en Écosse avec l’amoureux, en voiture et en plusieurs étapes pour pouvoir savourer ce pays dans son intégralité. De Glasgow à Inverness puis de Inverness à Édimbourg, ces quelques jours ont été très intenses, au fil de paysages magnifiques et sauvages. Quels parties ai-je adoré ? Quelles autres ai-je moins apprécié ? Je partage tout ceci avec vous aujourd’hui :

Glasgow

Cette première étape n’en était pas une à proprement parlé mais plutôt une halte d’un soir pour nous reposer avant d’attaquer la remontée des Highlands. Nous arrivions de Belfast par ferry et il aurait été un peu trop ambitieux de poursuivre notre route jusqu’à Inverness d’une traite. Nous avons choisi un hôtel un peu excentré, mais néanmoins à distance raisonnable du subway pour nous rendre dans le centre-ville le temps d’une soirée.

Nous avons improvisé notre visite en suivant les conseils de l’hôtesse d’accueil de notre hôtel. Nos pas nous ont mené tout d’abord dans le quartier de l’université, en traversant un bout du Kelvingrove Park, puis ensuite en plein centre pour nous mêler à l’ambiance des lieux. Malgré que la visite n’a duré que quelques heures, Glasgow est une ville que j’ai absolument adoré, et tout particulièrement son architecture éclectique ainsi que son ambiance (les écossais savent y faire pour ce qui est de l’accueil !). Si nous retournons en Écosse, c’est définitivement un endroit où je retournerais !

Université de Glasgow

Où loger : nous sommes restés une nuit à l’hotel GoGlasgow qui se situe au sud ouest de la ville. Les prix y sont corrects, l’accueil très bon et de là on arrive très rapidement en centre ville en prenant le subway à l’arrêt Cessnock.

Où se restaurer : nous avons passé une bonne fin de soirée au Piper Bar, quelques choix végétariens à la carte, une ambiance cozy tout en tartan et on peut aussi y déguster un large choix de Whisky sur les conseils des serveurs.

Glencoe et les Highlands

De Glasgow à Inverness, j’avais vraiment envie que nous prenions notre temps, nous avions la journée complète pour ça. Ayant lu des retours sur certains blogs disant que le Lock Ness n’avait rien d’exceptionnel, nous nous sommes plutôt attardés dans la première partie de notre route, aux alentours du Loch Lomond et des montagnes autour de Glencoe. J’ai particulièrement apprécié ces dernières, d’autant plus que les monts étaient toujours très enneigés !

On aurait pu s’arrêter tous les 100 m tellement le paysage est magnifique dans ces environs, même malgré le fait que nous n’avions pas un super temps ce jour là, le brouillard donnait une ambiance particulière aux montagnes et aux forêts de pins, si bien qu’on se serait presque cru en hiver (il ne faisait d’ailleurs que 6 degrés …). Je rêverais d’y retourner pour parcourir ces belles vallées à pied avec un sac à dos, comme le faisaient beaucoup de backpackers que nous avons rencontrés là-bas.

Montagnes de Glencoe

Chutes d'eau Highlands

Lacs en Écosse

Où se restaurer : nous nous sommes arrêtés en chemin au Glencoe Mountain Restort, la station a un petit espace restauration à l’ambiance de chalet, où les marcheurs peuvent se réchauffer avec une soupe au coin du poêle à bois. Après une matinée dans la brume froide, nous ne nous sommes pas faits prier !

Inverness

Je n’ai pas trouvé un charme spécial à Inverness, malgré que cela reste une jolie ville, par contre elle constitue un bon point de départ pour visiter les Highlands aux alentours ! Nous sommes allés le premier jour vers l’Est pour visiter le site commémoratif de Culloden, Fort Georges ainsi que quelques sites anciens de pierres dressées (et y avons croisé pas mal de fans de la série Outlander).

Le lendemain, nous nous sommes rendus plus à l’Ouest, pour visiter Dunrobin Castle, qui non seulement a de magnifiques jardins, mais en plus a une histoire très intéressante (incluant quelques fantômes). Nous nous sommes arrêtés sur le retour aux chutes de Shin, où avec un peu de patience on peut apercevoir les saumons remonter les rapides, et en avons profité pour faire une randonnée en forêt, car la nature est juste magnifique dans ces environs.

Inverness est aussi à deux pas de la fameuse route du whisky, une occasion en or pour apprendre comment le fameux breuvage est préparé. Nous avons fait la visite guidée de la distillerie Glenlivet : pour 10 pounds, un guide nous a expliqué tout le processus, raconté quelques anecdotes et nous avons pu goûter trois whiskies différents, avec la possibilité d’emporter ce que nous ne pouvions pas boire dans des petites fioles en verre. Définitivement à faire si vous aussi, vous vous rendez dans la région !

Cairn Culloden

Pierres Debouts

Rivière dans les Highlands

Édimbourg

Je suis arrivée à Édimbourg avec un sentiment mitigé : pressée de visiter cette ville dont j’ai entendu tellement de bien, mais aussi frustrée car cela voulait dire que c’était notre dernière étape en Écosse ! Mais nous avons vraiment fini ce voyage par le bouquet final avec cette dernière destination, car la ville d’Édimbourg est une petite pépite, un joyaux d’histoire, où je ne me lasserais pas de retourner si la possibilité s’offre à moi.

Nous avons passé deux de nos trois jours là-bas dans le quartier Old Town, pour visiter le château, la fameuse Royal Mile ainsi que plusieurs musées quand le temps devenait capricieux. Je n’en reviens toujours pas que le National Museum of Scotland est gratuit, alors qu’il est tellement génial ! Je l’ai préféré au musée Camera Obscura qui est cher et plutôt répétitif. Nous nous sommes aussi laissés tenter par un ghost tour, ces visites guidées de nuit très populaires à Édimbourg où l’on suit un guide dans les sous-terrains de la ville pour apprendre certaines de ces histoires plus effrayantes.

Château de Édimbourg

Royal Mile

Royal Mile

Dean Village

Nous avons passé notre dernière journée de visite dans le quartier New Town, un peu moins touristique mais tout aussi intéressant pour s’imprégner de la culture écossaise. Entre les jolies quartiers (je vous conseille notamment le Dean Village), les zones commerciales et les parcs où faire une petite pause, pas le temps de s’ennuyer. Il faut définitivement plusieurs jours pour visiter Édimbourg, mais une seule suffit pour savoir qu’on aimerait y revenir encore et encore …

Ce que je retiens de cette visite :

Je pense que vous l’aurez compris avec cet article, j’ai adoré l’Écosse ! Je pense que ce premier voyage avec ces trois étapes principales nous en a donné un bon aperçu mais qu’il y a encore tant de choses à y découvrir : l’île de Skye n’était pas à notre programme, par exemple, ou encore le nord des Highlands vu que nous nous sommes arrêtés à Inverness. Mais de ce que nous en avons vu, ce qui m’a le plus frappée fût la différence des paysages rencontrés, entre les montagnes enneigées, les grandes plaines, les gorges rocheuses ou encore le littoral sauvage plus au nord, … l’Écosse a milles visages.

J’ai trouvé en Écosse l’ambiance à laquelle je m’attendais : des personnes chaleureuses, une décoration parfois vintage mais toujours confortable et une cuisine riche qui réchauffe. C’est ce genre d’ambiance que j’aime tant, qui donne envie de ralentir, de prendre le temps et de se rapprocher de la nature. Et j’aimerais beaucoup pouvoir ramener des petits fragments de cela dans mon quotidien.

Ce que j’aurais fait différemment :

Nous nous y sommes pris un peu tard pour les réservations d’hôtel, c’est donc pour cela que je ne vous ai pas mis beaucoup de recommandations dans cet article contrairement à celui en Irlande : nos hébergements étaient passables mais sans plus, avec comme point noir le B&B d’Inverness que je n’ai vraiment pas apprécié (et qui je pense a participé à mon avis général un peu négatif sur cette ville). La vie est assez chère en Écosse, ce qui me mène à penser que la façon dont j’aimerais y retourner serait en louant un petit cottage là-bas, pour y être un minimum indépendant. Cela nous donnerait aussi la possibilité de nous sentir vraiment plus en immersion, car beaucoup de lieux que nous avons fréquentés me paraissaient assez touristiques, et j’ai franchement préféré les endroits où nous nous sommes retrouvés en pleine nature.

Nous avons aussi eu un peu de mal à trouver des endroits où nous restaurer (car beaucoup étaient complètement surchargés) et donc si c’était à refaire, je passerais plus de temps à repérer en amont les endroits qui nous intéressent pour y réserver une table en avance. Quand je dis qu’il faut définitivement que l’on y retourne !

Merci de m’avoir lu.

Et vous, avez vous déjà visité l’Écosse ? Les Highlands vous donnent-elles aussi envie de vous y perdre ?

You Might Also Like

4 Comments

  • Reply Nymeria 13 juin 2018 at 10 h 35 min

    Je ne suis jamais allée en Ecosse mais ce pays me tente beaucoup. J’adore les ambiances un peu mystérieuses, fantastiques, et, même si je pense que je « fantasme » un peu, cette région est pour moi terre de mythes et légendes…

    • Reply Élodie 13 juin 2018 at 13 h 05 min

      Alors je peux te confirmer que l’Écosse est vraiment une terre de mythes et légendes : chaque lieu ancien, chaque château que nous avons visité avait son histoire de fantômes ou de créatures fantastiques. Je pense que le cadre lui même de l’Écosse est un terrain fertile pour ce genre d’histoire (ses landes brumeuses, ses vielles forêts) et les gens là-bas ont l’air plutôt friands de ce genre de choses.
      Merci pour ton message, et contente que mon article t’ait donné envie de visiter cette région !

  • Reply D'encre et de sel 14 juin 2018 at 11 h 04 min

    Justement, j’ai prévu un road trip avec l’amoureux en septembre et j’ai tellement hâte ♥
    Nous allons nous concentrer sur les Highlands, moins sur les villes. En grande planificatrice, j’ai réservé nos logements et je crois que j’ai bien fait! Il me tarde de découvrir cette ambiance si particulière, cette nature sauvage… J’aime déjà ce pays 🙂

    • Reply Élodie 14 juin 2018 at 16 h 34 min

      Ho super ! Je te souhaite un très bon voyage !

    Leave a Reply

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.